Les Vendanges 2014 dans nos propriétés: Conclusion

Bookmark and Share

Maintenant, nous avons entendu les rapports de chaque propriété.

A Bordeaux, des résultats merveilleux pour les rouges, dans un style classique et frais, dans le registre des 2008 et 2010, et plus proche des 10 que des 08 ; et à Suduiraut des grand vins dans le style des 2001 ou 2011, même si la quantité de Sauternes était très réduite.

En Bourgogne également, une excellente qualité et des rendements un peu plus corrects que ces dernières années.

A Tokaj, une année difficile, avec des rendements très réduits, mais une petite production de jolis Aszús.

Dans le Languedoc, les déluges juste avant les vendanges ont beaucoup compliqué la tâche et réduit les rendements, mais une sélection très stricte nous a permis de faire des bons vins.

Enfin, à Quinta do Noval, même si on est passé à côté d’un très grand millésime à cause d’une semaine de pluie pendant les vendanges, des raisins exceptionnels ont été récoltés avant la pluie, et même après il y a des vins – de Porto et non fortifiés – qui sont très bons.

Globalement, un bilan favorable pour ce millésime 2014.

Lire les comptes-rendus de vendanges 2014 de chaque propriété:

Moments de Vendanges à Château Pichon Baron

Compte-rendu de Vendanges 2014 : Château Suduiraut (Sauternes)

Compte-rendu de Vendanges 2014 : Château Petit-Village (Pomerol)

Compte-rendu de Vendanges 2014 : Domaine de l’Arlot (Bourgogne)

Compte-Rendu de Vendanges 2014 – Quinta do Noval (Douro)

Compte-Rendu de Vendanges 2014 – Disznókő (Tokaj)

Compte-Rendu de Vendanges 2014 – Mas Belles Eaux (Languedoc)

Compte-Rendu de Vendanges 2014 – Mas Belles Eaux (Languedoc)

Bookmark and Share

Après les nouvelles de Bordeaux et de la Bourgogne, voici quelques informations sur les récoltes de Quinta do Noval, Disznókő et Mas Belles Eaux.

Cédric Loiseau de Mas Belles Eaux (Languedoc):

« En ce qui concerne Mas Belles Eaux, les décuvages ont pris fin le 1er novembre.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que nous aurons eu des vendanges mouvementées : 400mm de pluie entre le 15 et le 30 septembre ! Cela nous a poussé à vendanger rapidement…

Les vendanges avaient commencé le 28 septembre avec des Syrah récoltées pour le rosé de Mas Belles Eaux, puis les Grenache blanc et le Vermentino (première production) étaient entrés en cave début septembre. Les maturités arrivant lentement, nous avons décidé d’attendre un peu pour rentrer les rouges, et notamment les Syrah qui s’affinaient lentement.

Et, le 17 septembre, c’est le déluge : plus de 200mm s’abattent sur la propriété en 1h30. Les dégâts dans les vignes sont nombreux : des talus et des chemins emportés, des rangs ravinés…mais ce sont les raisins qui sont les plus préoccupants, vont-ils tenir le temps que nous puissions à nouveau rentrer dans les vignes ?

Quatre (longs) jours ont été nécessaires avant de pouvoir pénétrer dans les premières parcelles et commencer à récolter. S’en suivra une récolte effrénée avant que le ciel ne nous retombe sur la tête.

La bonne surprise est que les Syrah et les Grenache ont malgré tout bien tenus ! Les maturités étaient quasiment atteintes avant la pluie, donc, il n’y a pas eu d’effet de dilution, et comme nous avons vendangé rapidement, le Botrytis n’a pas eu le temps d’envahir la récolte. Nous avons en effet joué contre la montre en utilisant 2 machines à vendanger en même temps et une équipe de vendangeurs à la main. Malgré cela, nous n’avons pas réussi à sauver 1ha de Syrah, et nos 2ha de Petit Verdot…

La pluie s’invitant à nouveau pour la fin du mois de septembre, nous avons rentré les Carignan et Mourvèdre précipitamment. La qualité de ceux-ci est plus mitigée. Les vendanges se terminent donc le 29 septembre. Le 30 septembre, 150mm de pluie de plus…

Les macérations ont été menées entre 28 et 37 jours suivant les cépages, les malos se sont enclenchées sous marc la plupart du temps, et à la veille de finir les décuvages, la quasi-totalité des malos est achevée. Le rendement moyen est de 38hl/ha à ce jour.

Bilan : des blancs superbes, un rosé avec une expression aromatique et une fraîcheur exceptionnelles, des Syrah très élégantes et structurées, des Grenache fruités et puissants, et peut-être des surprises parmi les tardifs ! »

Lire les comptes-rendus de vendanges 2014 des autres propriétés:

Moments de Vendanges à Château Pichon Baron

Compte-rendu de Vendanges 2014 : Château Suduiraut (Sauternes)

Compte-rendu de Vendanges 2014 : Château Petit-Village (Pomerol)

Compte-rendu de Vendanges 2014 : Domaine de l’Arlot (Bourgogne)

Compte-Rendu de Vendanges 2014 – Quinta do Noval (Douro)

Compte-Rendu de Vendanges 2014 – Disznókő (Tokaj)

Les Vendanges 2014 dans nos propriétés: Conclusion

Compte-Rendu de Vendanges 2014 – Disznókő (Tokaj)

Bookmark and Share

Après les nouvelles de Bordeaux et de la Bourgogne, voici quelques informations sur les récoltes de Quinta do Noval, Disznókő et Mas Belles Eaux.

László Mészarós de Disznókő, Tokaj:

«Nous avons terminé les vendanges le 30 octobre. Jamais nous n’avions terminé si tôt, jamais nous n’avions terminé en octobre. A cause de la pression de l’humidité, nous n’avons pas pu attendre.

Le volume est très réduit. Nous arriverons à peine à un rendement moyen de 5 hl/ha. Nous aurions autour de 500 hl de vins. Il y a encore 10 jours nous n’aurions pas pensé ça. C’est la moitié de ce que j’avais estimé au début des vendanges.

Heureusement la plus grande partie de la récolte va être constituée d’aszús, jolis, beaucoup plus marqués par le Botrytis que d’habitude, et moins passerillés.

Nous les travaillerons surtout en les macérant dans des vins de base, des vins qui ont terminé la fermentation.

Ce fût un millésime difficile à Tokaj, avec une pression forte de l’oidium en été, et surtout une attaque de pourriture à partir de fin août qui nous a donné beaucoup de soucis. Force est de constater que nous avons eu trop de pluies également cet automne.

Nous avons commencé les macérations des aszús le 29 octobre. Après dix jours de macération, nous avons obtenu 14 lots au total.

Je pense que nous aurons quand même de jolis Aszús cette année, pas très gras mais avec une bonne acidité et de beaux arômes. »

Lire les comptes-rendus de vendanges 2014 des autres propriétés:

Moments de Vendanges à Château Pichon Baron

Compte-rendu de Vendanges 2014 : Château Suduiraut (Sauternes)

Compte-rendu de Vendanges 2014 : Château Petit-Village (Pomerol)

Compte-rendu de Vendanges 2014 : Domaine de l’Arlot (Bourgogne)

Compte-Rendu de Vendanges 2014 – Quinta do Noval (Douro)

Compte-Rendu de Vendanges 2014 – Mas Belles Eaux (Languedoc)

Les Vendanges 2014 dans nos propriétés: Conclusion

Compte-Rendu de Vendanges 2014 – Quinta do Noval (Douro)

Bookmark and Share

Après les nouvelles de Bordeaux et de la Bourgogne, voici quelques informations sur les récoltes de Quinta do Noval, Disznókő et Mas Belles Eaux.

António Agrellos de Quinta do Noval, Douro:

« À Quinta do Noval, nous avons fini la vendange le 13 octobre. Ce millésime aurait pu être une des meilleures années depuis que je suis à Noval si nous n’avions pas eu la pluie dans la deuxième moitié de septembre.

Conditions de l’année à noter:

Les fortes précipitations que nous avons eues en 2013/2014, assez réparties tout au long de l’année, les températures amènes en hiver et un mois d’août frais ont aidé la vigne à maintenir une belle robe, pleine de feuilles durant tout le cycle, ce qui a protégé les raisins des coups excessifs du soleil estival, en permettant une bonne conservation des grappes. À la fin août, la vendange se présentait vraiment de son plus beau côté, avec de jolis raisins entiers et sains, et un équilibre en sucre/acidité excellent, idéal pour faire un grand Porto et de très bons vins du Douro.

Nous avons commencé à couper les blancs le 25 août et le lendemain aussi les Syrah à S.Mamede et Roncão. Début septembre, et vu les prévisions de pluie, nous avons poursuivi avec la récolte des parcelles plus précoces des rouges à Roncão et à Silval. Il faisait un temps très beau et la maturation s’accomplissait…mais les dieux n’étaient pas d’humeur à nous aider, et du 13 au 27, ils nous ont envoyé 67 mm de pluie! Avec un tiers de la vendange déjà rentré, nous avons décidé de ne pas arrêter la récolte car les prévisions météo restaient instables.

Les vins:

En ce qui concerne la qualité, je suis très satisfait de l’équilibre des blancs, notamment Cedro do Noval blanc dont les raisins proviennent de la Quinta. Nous allons donc pouvoir lancer notre premier millésime de Cedro do Noval blanc en 2015.

Les Portos blancs aussi sont fruités et aromatiques.

Les rouges secs sont également jolis, d’une belle robe, élégants, assez structurés, et avec une bonne acidité naturelle qui leur apporte une belle fraîcheur.

Pour les Portos, en général, nous avons des vins de couleur profonde, aromatiques et bien équilibrés, avec quelques lots de qualité excellente….

Dans la dernière semaine, la récolte a été une fois de plus conditionnée par 75 mm de pluie. Le triage à la vigne et sur les tables de trie aux chais a été fondamental quant à la qualité des vins obtenus.

En conclusion, c’est une bonne année, mais comme c’est souvent le cas, ça aurait pu être encore meilleur, car les conditions climatiques au cours de l’année, la qualité, l’équilibre et l’état sanitaire que la vendange présentait à la fin août, nous avaient fait espérer une récolte vraiment sensationnelle!

Malheureusement, la forte précipitation au moment crucial de la maturation nous a fait passer à côté d’un très grand millésime,… peut-être un des meilleurs depuis 21 ans. Mais nous aurons quand même des très bons vins, blancs, rouges et vins de Porto de cette récolte plus que compliquée. »

Lire les comptes-rendus de vendanges 2014 des autres propriétés:

Moments de Vendanges à Château Pichon Baron

Compte-rendu de Vendanges 2014 : Château Suduiraut (Sauternes)

Compte-rendu de Vendanges 2014 : Château Petit-Village (Pomerol)

Compte-rendu de Vendanges 2014 : Domaine de l’Arlot (Bourgogne)

Compte-Rendu de Vendanges 2014 – Disznókő (Tokaj)

Compte-Rendu de Vendanges 2014 – Mas Belles Eaux (Languedoc)

Les Vendanges 2014 dans nos propriétés: Conclusion

Compte-rendu de Vendanges 2014 : Domaine de l’Arlot (Bourgogne)

Bookmark and Share

Après le film spectaculaire des vendanges à Pichon Baron, j’ai pensé que pour vous donner une idée de la façon dont les vendanges se sont déroulées dans les autres propriétés, le mieux était de demander au directeur de chaque propriété son point de vue sur ce millésime 2014.

J’ai demandé à Jacques Devauges du Domaine de l’Arlot (Bourgogne) ses impressions sur la récolte 2014.

« Pour l’Arlot, les conditions ont été assez favorables : un printemps précoce et ensoleillé (à noter cependant, un épisode de grêle le 28 juin sur Vosne), un été mitigé (de fin juillet à fin août, froid et pluvieux).

Mais le fameux vent du nord du mois de septembre, qui a sauvé bien des récoltes en Bourgogne, était au rendez-vous en 2014 ! Sous un temps très sec, ensoleillé et pas trop chaud, nous avons eu de bonnes conditions pour achever la maturité des raisins. Ce vent du nord a également favorisé une concentration importante, et les grappes gonflées et luisantes que l’on observait fin août, ont pris un bel aspect ramassé et mat.

Les dates des vendanges :
Nous avons procédé cette année en deux temps afin de profiter au maximum des belles conditions de maturation.
Les blancs ont été coupés les 11 et 12 septembre.
Puis, après deux jours de pause, nous avons rentré nos rouges du 15 au 20 septembre, sous un soleil radieux, mis à part un bref épisode pluvieux le 19 septembre.

La récolte :
Belle récolte, nettement supérieure à 2012 et 2013, mais encore légèrement inférieure à une récolte « normale » : notre rendement moyen sur l’ensemble du domaine est cette année de 30hl/ha.
La qualité des raisins blancs était excellente : raisins très sains, jaunes dorés et aromatiques, présentant cependant peu de jus par rapport à la masse de la vendange.
Les Pinots Noirs ont davantage souffert des conditions estivales : ils présentaient quelques foyers de Botrytis, séchés et stabilisés par les excellentes conditions du mois de septembre.
Le niveau de millerandage est moyen et essentiellement présent sur nos vieilles vignes.
Les paramètres analytiques de sucres/acidité étaient bons, avec des degrés naturels de 12.5 à 13.2, en blanc comme en rouge.

Les fermentations :
Les fermentations ont débuté cette année assez rapidement mais se sont déroulées sur un rythme harmonieux et régulier.
Les rouges sont restés en cuve entre 15 et 18 jours.
Au décuvage, et après quelques jours en fûts, les vins présentent déjà des arômes complexes et suaves. En bouche, on note de la chair, une texture moelleuse. Ce sont des vins qui offrent beaucoup de profondeur et de gourmandise. Nous nous dirigeons vers un très beau millésime, mais nous en saurons plus après les fermentations malolactiques, probablement au printemps 2015.
Sur les blancs, les fermentations alcooliques ne sont pas terminées. On peut remarquer dès à présent une très belle fraîcheur, de la netteté et de la droiture. Ils présentent une bouche construite, autour d’une trame assez énergique. Mais plus encore que les rouges, nous devrons être patients et attendre la fin des fermentations.

Pour conclure :
2014 qui a démarré très tôt et s’annonçait précoce, a finalement ralenti son avance en août, pour se terminer sous d’excellentes conditions en septembre. Les vins devraient être d’un très bon niveau.
Les quantités produites, après plusieurs années de faibles récoltes, sont (presque) normales. »

Lire les comptes-rendus de vendanges 2014 des autres propriétés:

Moments de Vendanges à Château Pichon Baron

Compte-rendu de Vendanges 2014 : Château Suduiraut (Sauternes)

Compte-rendu de Vendanges 2014 : Château Petit-Village (Pomerol)

Compte-Rendu de Vendanges 2014 – Quinta do Noval (Douro)

Compte-Rendu de Vendanges 2014 – Disznókő (Tokaj)

Compte-Rendu de Vendanges 2014 – Mas Belles Eaux (Languedoc)

Les Vendanges 2014 dans nos propriétés: Conclusion