Château Pichon-Longueville Baron 2005 n°1 parmi une sélection de 19 meilleurs vins français & internationaux

Bookmark and Share

Nous étions tous très heureux d’apprendre cette bonne nouvelle.

Ci-dessous l’article paru dans L’Express Spécial Vins écrit par Véronique Raisin.

Cette dégustation sera diffusée dans l’émission Envoyé Spécial sur France 2, demain, samedi 18 septembre à 13h50.

L'Express 08/09/10 - Château Pichon-Longueville

L'Express - 08/09/10 - Château Pichon-Longueville - Château Petit-Village

N° 1: Château Pichon-Longueville Baron 2005, Pauillac, France

Le classicisme bordelais a fait mouche semble-t-il. Le nez complexe, de violette, d’épices douces, se déploie magnifiquement. La matière est fine et racée, aérienne même, avec un raisin mûr. La texture soyeuse, très policée, a charmé les dégustateurs, avec ses tanins ourlés. Son origine française a tout de suite été décelée, sans hésitation pour aucun des jurés. L’un deux note à ce titre « on est au niveau d’un premier cru classé », un autre dit « je me sens à Bordeaux ». Le raffinement et l’équilibre du vin, sa finale fraîche surtout, ont fait la différence. A la fin de la dégustation, après quelques temps d’aération dans le verre, certains y sont revenus avec gourmandise.  

Lire aussi, sur Lexpress.fr, les commentaires de dégustation de ces 19 vins.

Le Marathon du Médoc à Château Pichon-Longueville

Bookmark and Share

Samedi dernier a eu lieu la 26ème édition du Marathon du Médoc. Nous participons de façon très active à cet événement, et Château Pichon-Longueville a accueilli deux fois la géante « Soirée des Mille Pates », à savoir le dîner pour environ 1500 marathoniens qui se déroule la veille, la dernière fois étant… l’année dernière. J’adore cet événement, et j’y ai couru moi-même à différentes reprises (très lentement, et pas toujours jusqu’au bout !) depuis 1991. C’est une manifestation joyeuse, une célébration du Médoc, de ses Châteaux et de ses vins. C’est également une affirmation de l’idée qu’une consommation de vin modérée et régulière, est non seulement parfaitement compatible avec un mode de vie sain et actif, mais fait naturellement et harmonieusement partie d’un tel style de vie. Je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de puritains ni de teetotalistes parmi les 8 800 participants, dont certains ont fait preuve d’un enthousiasme débridé pour notre vin, et pourtant chacun d’entre eux a dû se soumettre à un programme soutenu d’entraînement afin d’être présent le jour J.

Marathon du Médoc: l'équipe de coureurs de Château Pichon-Longueville

A Château Pichon-Longueville, nous avons une équipe de coureurs que vous pouvez voir ici sur les marches du château par une belle matinée, samedi dernier. Beaucoup d’entre eux participent depuis plusieurs années. Notez au centre la présence des journalistes Jean Francis Pécresse et Philippe Maurange déguisés en Tarzan et Jane.

Marathon du Médoc: Christian Seely devant Château Pichon-Longueville

Château Pichon-Longueville était au kilomètre 17 cette année, ce qui en a fait pour moi l’endroit idéal pour m’arrêter, car mon programme d’entraînement devait sûrement être le moins rigoureux de tous les participants. Mais j’ai passé un bon moment et pris du plaisir à courir sur cette distance. J’ai profité de l’occasion pour déguster des vins dans les différents châteaux qui ont jalonné notre chemin vers Pauillac et St Julien. A Pichon nous avons servi Les Tourelles de Longueville 2008, qui s’est révélé très agréable, et semble avoir été apprécié par les milliers de coureurs qui ont eu la chance de le déguster – servi comme vous pouvez le voir dans des verres à vin. En fait, je n’étais pas en train de boire deux verres mais de porter celui de ma femme pendant qu’elle prenait la photo.

lMarathon du Médoc: la banda “Biez Bat de Bassussary” et différents membre de l'équipe Château Pichon-Longueville

La dégustation était accompagnée de musique jouée par la banda “Biez Bat de Bassussary”. Vous pouvez les voir ici en photo avec différents membres de l’équipe de Château Pichon-Longueville qui ont travaillé très dur pour servir les milliers de dégustateurs devant le château, sous la compétente direction de Corinne Michot à gauche.

Marathon du Médoc: Ruth et Sophie Santry, Marie-Louise Schÿler, Théodore et Christian Seely

Les déguisements étaient l’ordre du jour. Ici, de gauche à droite, Ruth Santry, sa fille Sophie en ravissante Schtroumpfette qui a émerveillé mes fils, Marie-Louise Schÿler qui a couru le marathon très vite, et enfin au premier rang, Théodore Seely et moi-même.

Ce fut une merveilleuse journée, peut-être un peu plus chaude qu’on ne l’aurait souhaité, mais tout à fait typique des jolis jours ensoleillés dont nous profitons ici à Bordeaux en ce mois de septembre et qui offrent des conditions de maturation parfaites pour le millésime 2010. Ce dernier s’annonce très bon. Je vous en dirai plus lorsque je visiterai les propriétés la semaine prochaine.

Entre vin et amusement

Bookmark and Share

La passion pour le vin peut porter les amateurs vers les régions les plus charmantes et riche du monde. Il y ont de zones d’Europe où la production du vin arrive à des niveaux de prestige et de qualité très regardables. C’est naturellement les cas de l’Italie et de la France. Dans ce deux pays on peut trouver des vins très différents mais tous très illustres : le Prosecco, le Spumante jusqu’au vin de table.

Il y a aussi beaucoup de personnes qui aiment boire un beau verre de vin en jouant à cartes, comme au poker ou des autres jeux de cartes. Aujourd’hui on peut jouer à ces jeux aussi en ligne avec un bon casino.       

Le casino en ligne actuellement propose à tous les gens qui sont passionnés des jeux de hasard ou à tous ceux qui sont fervents des jeux de casino le nombre énorme de distractions en ligne. Quand les amateurs de poker, de blackjack et d’autre jeux cherchent sur internet les mots comme roulette en ligne, slots en ligne, machines à sous en ligne, machines à sous, slots gratuit – cela veut dire que ces jeux sont très populaires partout dans le monde.

Dans les casinos en ligne, si vous jouez aux slots, c’est à dire aux machines à sous, ou à la roulette – vous avez le maximum de chances de gagner le jackpot ou si vous voulez décrocher le jackpot. Tous les jeux dans les casinos en ligne ont leurs jackpots personnels destinés à tel ou tel jeu. La somme qui est prévue pour le gain aux slots par exemple peut être moins grande que celle pour la roulette et l’inverse. Alors après avoir examiné toutes les possibilités des jeux de hasard vous pouvez faire le choix.

Les joueurs qui viennent dans les casinos en ligne pour jouer à la roulette ou aux slots doivent comprendre que le casino en ligne c’est un espace ou on ne gagne pas seulement mais on perd aussi. On gagne et on perd toutes sommes d’argent – c’est le système des casinos en ligne ainsi que des casinos traditionnels. Les joueurs ont la possibilité de recevoir des gains additionnels car c’est une vaste quantité des bonus et des programmes de bonus que les casinos en ligne proposent aux joueurs. Donc vous pouvez commencer le jeu et pour pouvoir prétendre le jackpot il faut faire un nombre défini des mises – soit c’est à la roulette, soit aux machines à sous en ligne – peu importe.

Comment commencer à jouer à la roulette et aux slots dans les casinos en ligne? Vous devez passer la procédure d’enregistrement, à condition que ce ne soit pas la version flash du casinoenligne-fr.fr où on joue en ligne sans s’enregistrer.

Plus de 100 slots différents proposent les casinos d’aujourd’hui et le nombre, c’est à dire le choix des jeux grandit presque tous les jours. Les bonus à la roulette ce sont les mêmes qu’aux machines à sous en ligne. Ainsi qu’aux slots vous pouvez gagner de l’argent sans investir le vôtre.

 

Dans la vallée du Douro, les vendanges ont débuté

Bookmark and Share

Dans la vallée du Douro, les vendanges ont débuté la semaine dernière pour Quinta do Noval et Quinta da Romaneira. A ce stade précoce, les choses semblent très bien se présenter. Nous avons eu un printemps exceptionnellement pluvieux, presque deux fois la moyenne annuelle habituelle. Sur le moment, la pluie a entraîné quelques problèmes, puisque de gros travaux ont été nécessaires sur les murs de soutènement des terrasses qui se sont effondrées au cours de cette période, mais elle a eu également un effet positif puisqu’elle a reconstitué les réserves d’eau dans le sol. En effet, même après un été chaud et ensoleillé, les vignes sont en excellent état et rien n’indique qu’elles aient souffert de la chaleur. J’étais dans la vallée du Douro pendant les dix derniers jours du mois d’août. Autant les journées étaient chaudes et ensoleillées, autant les nuits étaient fraîches, ce qui est toujours une bonne chose pour le raisin. Avant que les vendanges ne commencent, nous avons passé plusieurs jours à visiter le vignoble.

On voit ici António Agrellos et Jose Eduardo Costa de Noval qui visitent une plantation de Syrah à Quinta do Noval.
On voit ici António Agrellos et Jose Eduardo Costa de Noval qui visitent une plantation de Syrah à Quinta do Noval.
Nous avons eu le plaisir de la compagnie du célèbre critique portugais de vin Jose Salvador, que l’on voit ici sur une parcelle de Quinta do Noval avec António. Au loin, à l’arrière plan, on peut voir une partie du vignoble de Romaneira, avec les deux bâtiments de Quinta da Romaneira, abritant l’hôtel Quinta dos Sonhos, qui appartient au réseau des Relais et Châteaux.
Nous avons eu le plaisir de la compagnie du célèbre critique portugais de vin Jose Salvador, que l’on voit ici sur une parcelle de Quinta do Noval avec António. Au loin, à l’arrière plan, on peut voir une partie du vignoble de Romaneira, avec les deux bâtiments de Quinta da Romaneira, abritant l’hôtel Quinta dos Sonhos, qui appartient au réseau des Relais et Châteaux.
Voici les premiers raisins du millésime 2010 pour Quinta do Noval. En l’occurrence, il s’agit de Viosinho.
Voici les premiers raisins du millésime 2010 pour Quinta do Noval. En l’occurrence, il s’agit de Viosinho.

Les premiers raisins vendangés à Quinta do Noval étaient en fait des raisins blancs. Il y a cinq ans, nous avons planté du Viosinho et du Gouveio sur de petites parcelles situées en haut de la Quinta et les deux donnent de très bons résultats cette année. Nous avons vendangé le Viosinho samedi dernier, le 28 août. C’est la première fois que nous produisons un vin blanc (non fortifié) avec 100% de Viosinho, et samedi soir, le moût du raisin avait un goût délicieux. Gardez un œil sur ce site. L’année prochaine vous aurez des nouvelles d’un nouveau vin blanc de Noval.

Voici les premiers raisins de Romaneira pour le millésime 2010 (Tinta Roriz)
Voici les premiers raisins de Romaneira pour le millésime 2010 (Tinta Roriz)

Les premiers raisins vendangés à Romaneira étaient rouges : du Tinta Roriz et du Touriga Francesa, à partir desquels est produit le Romaneira Rosé. La semaine dernière, nous nous sommes rendus dans les vignes pour choisir les raisins destinés à l’élaboration de ce rosé de grande qualité, produit en petite quantité, qui est l’une des créations les plus originales de la gamme Romaneira.

On voit ici Adelino Teixeira, l’agronome attitré de Romaneira, visiblement satisfait de la qualité de ses raisins.
On voit ici Adelino Teixeira, l’agronome attitré de Romaneira, visiblement satisfait de la qualité de ses raisins.
Et voici mon épouse Corinne, qui vinifie notre rosé, et qui semble également ravie de la qualité du raisin qu’elle est en train de goûter. Ils étaient tous les deux en train de discuter au milieu des vignes lorsque j’ai pris ce cliché.
Et voici mon épouse Corinne, qui vinifie notre rosé, et qui semble également ravie de la qualité du raisin qu’elle est en train de goûter. Ils étaient tous les deux en train de discuter au milieu des vignes lorsque j’ai pris ce cliché.

Bien entendu, ces premières cueillettes sont destinées à des vins non fortifiés et il reste encore plusieurs semaines avant le début des vendanges pour le porto. De nombreux autres cépages portugais tels que le Touriga Nacional à partir duquel nous produisons aussi des vins non fortifiés, ont également besoin d’un peu de temps. Mais le potentiel pour une grande année dans la vallée du Douro est bien là. J’y retournerai avant la fin des vendanges et vous donnerai des nouvelles fraîches à ce moment-là.

Qui sait le mieux servir les intérêts du consommateur ? Les familles ou les groupes ?

Bookmark and Share

J’ai participé à ce débat très intéressant lors de l’édition 2010 du symposium de l’Institut des Masters of Wine, qui a eu lieu à Bordeaux en juin dernier.

Nous étions sur scène après le déjeuner, toujours le pire moment, donc nous avons essayé de garder un ton amical, léger et décontracté dans l’espoir que l’audience des Masters of Wine et étudiants Masters resteraient éveillés. Et en effet, ce débat a été un vrai plaisir. Nous avons pu dire ce que nous voulions sans devenir trop sérieux. Vous pouvez regarder ma contribution en vidéo ci-dessous.


 

Pour voir le débat en intégralité avec Sylvie Cazes et Eduardo Chadwick, qui parlaient pour les familles, et Margareth Henriquez qui se joignait à moi pour une défense passionnée du rôle des groupes dans le vin, cliquez ici.