Qui sait le mieux servir les intérêts du consommateur ? Les familles ou les groupes ?

Bookmark and Share

J’ai participé à ce débat très intéressant lors de l’édition 2010 du symposium de l’Institut des Masters of Wine, qui a eu lieu à Bordeaux en juin dernier.

Nous étions sur scène après le déjeuner, toujours le pire moment, donc nous avons essayé de garder un ton amical, léger et décontracté dans l’espoir que l’audience des Masters of Wine et étudiants Masters resteraient éveillés. Et en effet, ce débat a été un vrai plaisir. Nous avons pu dire ce que nous voulions sans devenir trop sérieux. Vous pouvez regarder ma contribution en vidéo ci-dessous.


 

Pour voir le débat en intégralité avec Sylvie Cazes et Eduardo Chadwick, qui parlaient pour les familles, et Margareth Henriquez qui se joignait à moi pour une défense passionnée du rôle des groupes dans le vin, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une réflexion sur “ Qui sait le mieux servir les intérêts du consommateur ? Les familles ou les groupes ? ”

  1. Cher Christian, Je ne lis que 2 blogs, le tien sur le vin et celui de mon frère contre les ferrailles laissés par les ostréo sur le bassin !!

    As-tu en français ton intervention sur » les compagnies versus familles dans le vin » ? Tu parles trop vite dans ta langue natale;

    amitiés
    franck