Dans la vallée du Douro, les vendanges ont débuté

Bookmark and Share

Dans la vallée du Douro, les vendanges ont débuté la semaine dernière pour Quinta do Noval et Quinta da Romaneira. A ce stade précoce, les choses semblent très bien se présenter. Nous avons eu un printemps exceptionnellement pluvieux, presque deux fois la moyenne annuelle habituelle. Sur le moment, la pluie a entraîné quelques problèmes, puisque de gros travaux ont été nécessaires sur les murs de soutènement des terrasses qui se sont effondrées au cours de cette période, mais elle a eu également un effet positif puisqu’elle a reconstitué les réserves d’eau dans le sol. En effet, même après un été chaud et ensoleillé, les vignes sont en excellent état et rien n’indique qu’elles aient souffert de la chaleur. J’étais dans la vallée du Douro pendant les dix derniers jours du mois d’août. Autant les journées étaient chaudes et ensoleillées, autant les nuits étaient fraîches, ce qui est toujours une bonne chose pour le raisin. Avant que les vendanges ne commencent, nous avons passé plusieurs jours à visiter le vignoble.

On voit ici António Agrellos et Jose Eduardo Costa de Noval qui visitent une plantation de Syrah à Quinta do Noval.
On voit ici António Agrellos et Jose Eduardo Costa de Noval qui visitent une plantation de Syrah à Quinta do Noval.
Nous avons eu le plaisir de la compagnie du célèbre critique portugais de vin Jose Salvador, que l’on voit ici sur une parcelle de Quinta do Noval avec António. Au loin, à l’arrière plan, on peut voir une partie du vignoble de Romaneira, avec les deux bâtiments de Quinta da Romaneira, abritant l’hôtel Quinta dos Sonhos, qui appartient au réseau des Relais et Châteaux.
Nous avons eu le plaisir de la compagnie du célèbre critique portugais de vin Jose Salvador, que l’on voit ici sur une parcelle de Quinta do Noval avec António. Au loin, à l’arrière plan, on peut voir une partie du vignoble de Romaneira, avec les deux bâtiments de Quinta da Romaneira, abritant l’hôtel Quinta dos Sonhos, qui appartient au réseau des Relais et Châteaux.
Voici les premiers raisins du millésime 2010 pour Quinta do Noval. En l’occurrence, il s’agit de Viosinho.
Voici les premiers raisins du millésime 2010 pour Quinta do Noval. En l’occurrence, il s’agit de Viosinho.

Les premiers raisins vendangés à Quinta do Noval étaient en fait des raisins blancs. Il y a cinq ans, nous avons planté du Viosinho et du Gouveio sur de petites parcelles situées en haut de la Quinta et les deux donnent de très bons résultats cette année. Nous avons vendangé le Viosinho samedi dernier, le 28 août. C’est la première fois que nous produisons un vin blanc (non fortifié) avec 100% de Viosinho, et samedi soir, le moût du raisin avait un goût délicieux. Gardez un œil sur ce site. L’année prochaine vous aurez des nouvelles d’un nouveau vin blanc de Noval.

Voici les premiers raisins de Romaneira pour le millésime 2010 (Tinta Roriz)
Voici les premiers raisins de Romaneira pour le millésime 2010 (Tinta Roriz)

Les premiers raisins vendangés à Romaneira étaient rouges : du Tinta Roriz et du Touriga Francesa, à partir desquels est produit le Romaneira Rosé. La semaine dernière, nous nous sommes rendus dans les vignes pour choisir les raisins destinés à l’élaboration de ce rosé de grande qualité, produit en petite quantité, qui est l’une des créations les plus originales de la gamme Romaneira.

On voit ici Adelino Teixeira, l’agronome attitré de Romaneira, visiblement satisfait de la qualité de ses raisins.
On voit ici Adelino Teixeira, l’agronome attitré de Romaneira, visiblement satisfait de la qualité de ses raisins.
Et voici mon épouse Corinne, qui vinifie notre rosé, et qui semble également ravie de la qualité du raisin qu’elle est en train de goûter. Ils étaient tous les deux en train de discuter au milieu des vignes lorsque j’ai pris ce cliché.
Et voici mon épouse Corinne, qui vinifie notre rosé, et qui semble également ravie de la qualité du raisin qu’elle est en train de goûter. Ils étaient tous les deux en train de discuter au milieu des vignes lorsque j’ai pris ce cliché.

Bien entendu, ces premières cueillettes sont destinées à des vins non fortifiés et il reste encore plusieurs semaines avant le début des vendanges pour le porto. De nombreux autres cépages portugais tels que le Touriga Nacional à partir duquel nous produisons aussi des vins non fortifiés, ont également besoin d’un peu de temps. Mais le potentiel pour une grande année dans la vallée du Douro est bien là. J’y retournerai avant la fin des vendanges et vous donnerai des nouvelles fraîches à ce moment-là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une réflexion sur “ Dans la vallée du Douro, les vendanges ont débuté ”