Verticale exceptionnelle de Quinta do Noval Vintage Nacional à New York

Bookmark and Share

Comme je l’ai écrit dans un précédent article, j’étais à New York il y a une quinzaine de jours pour une dégustation verticale avec Michael Quinttus.

Cela a été une formidable journée et les vins se sont montrés en très bonne forme. Pour moi, le plus satisfaisant a été d’observer les similitudes de personnalité entre les grands vins des années 60 et ceux d’années plus récentes. Il s’agit d’un terroir avec une identité unique très forte et c’était émouvant de pouvoir déguster cela à travers plusieurs décennies.

Vous pouvez voir dans le film ci-dessous que les dégustateurs renommés qui ont participé à cette journée ont apprécié les vins : pour moi, c’est une expérience mémorable et je suis heureux que les personnes présentes l’aient partagée et également appréciée.

Si la video ne s’affiche pas correctement, visualisez la version en ligne ici

Le Millésime 2012 à Disznókő – Tokaj

Bookmark and Share

Start of botrytisation, September 17th

Ici, à Bordeaux, les vendanges viennent de commencer. Nous parlerons plus en détail du potentiel des rouges la semaine prochaine. Mais le sujet d’aujourd’hui sont les grands vins liquoreux de Sauternes et de Tokaj. Au Château Suduiraut, nous attendons l’arrivée du Botrytis, avec un potentiel d’excellente qualité sur les vignes. L’absence de Botrytis jusqu’à présent est en fait un signe assez positif à Bordeaux: cela signifie que nous avons pu prendre notre temps avec les rouges et leur donner quelques jours supplémentaires de maturation avant de commencer les vendanges. Donc, je suis sûr que l’équipe du Château Suduiraut comprendra si je vous dis que nous pouvons encore attendre quelques jours de plus avant que les conditions de Botrytis arrivent. Ainsi nous pourrons rentrer ce qui apparait comme une excellente vendange pour les rouges avant de commencer à Sauternes.

Cependant, à Tokaj, ils ont déjà commencé à vendanger et ils ont récolté des raisins aszú particulièrement bons. László Mészáros, le talentueux directeur de Disznókő, a la situation bien en main et m’a envoyé l’analyse de la récolte jusqu’à aujourd’hui que je vous restitue ci-dessous. J’espère qu’elle vous donnera une idée de la façon dont l’année s’est déroulée à Tokaj, et de la façon dont les choses se déroulent jusqu’à présent. Tous les signes sont encourageants!

Christian Seely

La situation du millésime 2012 est pour le moment très similaire à celle du millésime 2011. On constate :

- un été extrêmement chaud et sec

- une maturité précoce, avec une botrytisation et un développement des baies aszús très lents.

L’hiver, tempéré, a duré relativement longtemps. Le débourrement, tardif, a commencé le 23 avril. Le printemps, chaud et sec, a permis une floraison précoce à la fin du mois de mai.

L’été s’est quant à lui révélé extrêmement chaud et sec, avec des températures avoisinant parfois les 40°C. A la fin du mois d‘août, les raisins étaient déjà presque arrivés à maturité.

The first day of the harvest for Dry Furmint, September 10th

Les raisins des vins blancs secs ont été vendangés entre le 10 et le 13 septembre, une précocité unique. Nous avons cueilli des baies bien mûres et très saines, avec une acidité d’une fraîcheur remarquable. La plupart viennent de terminer leur fermentation, produisant des vins frais, acides et équilibrés.

Le Botrytis est arrivé très lentement sur le Furmint, et a engendré l’apparition de baies aszús prêtes à être vendangées le 11 septembre.

Furmint Aszu grapes, September 13th

Ces grappes sont nées d’une botrytisation particulièrement fine et d’un passerillage intense des baies de Furmint.

Zéta on 28th August

Fait curieux, les baies de Zeta, qui sont en général les premières à produire de remarquables quantités d’aszús, sont restés intactes jusqu’à aujourd’hui (début octobre).

Botrytisation develops, September 27th

Les pluies de mi-septembre ont intensifié le développement du Botrytis sur le Furmint.

Aszu grape picking, September 13th

La vendange des grains aszús est en cours. Nous ramassons des baies aszús particulièrement fines et concentrées sur les parcelles situées sur les coteaux ouest, à mi-pente.

László Mészáros

Muscat aszu grapes, September 11thFurmint aszu grapes, September  11th

QRcode

Les Lagares Girls à Quinta do Noval

Bookmark and Share

Nous sommes en pleine vendange dans le Douro et nous avons commencé nos premiers foulages aux pieds dans les lagares de Quinta do Noval la semaine dernière. Cela se présente très bien jusqu’à présent.

Cependant, ce week-end, nos lagares étaient particulièrement animés. Traditionnellement, le foulage du raisin était une activité exclusivement masculine – au point que toute présence féminine dans la salle des lagares était fortement déconseillée. Cela a complètement changé aujourd’hui, du moins à Quinta do Noval, où les fouleurs (souvent des hommes) travaillent désormais sous les ordres de Madame Ausenda Matos, notre œnologue en charge des lagares.

 Ausenda Matos en charge des Lagares de Quinta do Noval
Ausenda Matos en charge des Lagares de Quinta do Noval

Mais, pour aller encore plus loin, Corinne Michot, Brand Ambassador AXA Millésimes, qui passe beaucoup de temps à Quinta do Noval, a organisé un foulage exclusivement féminin samedi dernier. Cette fois-ci, ce sont les hommes qui ont été bannis de ce lieu. Une ou deux photos ont survécu, et montrent que, d’un point de vue esthétique, on a beaucoup à gagner avec l’égalité des sexes dans les chais. Il reste maintenant à voir si le vin de Porto issu de ce foulage sera caractérisé par un caractère féminin aussi séduisant que les fouleuses de raisin elles-mêmes. Nous goûterons ce vin à l’aveugle face à un Porto foulé uniquement par des hommes et nous vous ferons savoir s’il y a des différences perceptibles. Dans ce cas, nous devrons renouveler l’expérience l’année prochaine.

1ère partie du foulage : en ligne, d’un côté à l’autre du lagare
1ère partie du foulage : en ligne, d’un côté à l’autre du lagare
 2ème partie du foulage : le foulage libre. Sur cette photo sont notamment présentes, de gauche à droite, Branla, Paula, Rosa, Lurdes, Marta et Gisela de l’équipe de Quinta do Noval
2ème partie du foulage : le foulage libre. Sur cette photo sont notamment présentes, de gauche à droite, Branla, Paula, Rosa, Lurdes, Marta et Gisela de l’équipe de Quinta do Noval
Corinne Michot distribuant un rafraichissement de "Coates and Seely" aux travailleuses assoiffées. (En temps normal, je n'approuverai pas l'utilisation de verres en plastique mais malheureusement les vrais verres ne sont pas autorisés dans les lagares pour des raisons évidentes). De gauche à droite, Corinne Michot, AXA Millésimes Brand Ambassador, Paloma Ezcurra (C10), Caroline Furstoss (Thoumieux)
Corinne Michot distribuant un rafraichissement de "Coates and Seely" aux travailleuses assoiffées. (En temps normal, je n'approuverai pas l'utilisation de verres en plastique mais malheureusement les vrais verres ne sont pas autorisés dans les lagares pour des raisons évidentes). De gauche à droite, Corinne Michot, AXA Millésimes Brand Ambassador, Paloma Ezcurra (C10), Caroline Furstoss (Thoumieux)