Le Millésime 2012 à Disznókő – Tokaj

Bookmark and Share

Start of botrytisation, September 17th

Ici, à Bordeaux, les vendanges viennent de commencer. Nous parlerons plus en détail du potentiel des rouges la semaine prochaine. Mais le sujet d’aujourd’hui sont les grands vins liquoreux de Sauternes et de Tokaj. Au Château Suduiraut, nous attendons l’arrivée du Botrytis, avec un potentiel d’excellente qualité sur les vignes. L’absence de Botrytis jusqu’à présent est en fait un signe assez positif à Bordeaux: cela signifie que nous avons pu prendre notre temps avec les rouges et leur donner quelques jours supplémentaires de maturation avant de commencer les vendanges. Donc, je suis sûr que l’équipe du Château Suduiraut comprendra si je vous dis que nous pouvons encore attendre quelques jours de plus avant que les conditions de Botrytis arrivent. Ainsi nous pourrons rentrer ce qui apparait comme une excellente vendange pour les rouges avant de commencer à Sauternes.

Cependant, à Tokaj, ils ont déjà commencé à vendanger et ils ont récolté des raisins aszú particulièrement bons. László Mészáros, le talentueux directeur de Disznókő, a la situation bien en main et m’a envoyé l’analyse de la récolte jusqu’à aujourd’hui que je vous restitue ci-dessous. J’espère qu’elle vous donnera une idée de la façon dont l’année s’est déroulée à Tokaj, et de la façon dont les choses se déroulent jusqu’à présent. Tous les signes sont encourageants!

Christian Seely

La situation du millésime 2012 est pour le moment très similaire à celle du millésime 2011. On constate :

- un été extrêmement chaud et sec

- une maturité précoce, avec une botrytisation et un développement des baies aszús très lents.

L’hiver, tempéré, a duré relativement longtemps. Le débourrement, tardif, a commencé le 23 avril. Le printemps, chaud et sec, a permis une floraison précoce à la fin du mois de mai.

L’été s’est quant à lui révélé extrêmement chaud et sec, avec des températures avoisinant parfois les 40°C. A la fin du mois d‘août, les raisins étaient déjà presque arrivés à maturité.

The first day of the harvest for Dry Furmint, September 10th

Les raisins des vins blancs secs ont été vendangés entre le 10 et le 13 septembre, une précocité unique. Nous avons cueilli des baies bien mûres et très saines, avec une acidité d’une fraîcheur remarquable. La plupart viennent de terminer leur fermentation, produisant des vins frais, acides et équilibrés.

Le Botrytis est arrivé très lentement sur le Furmint, et a engendré l’apparition de baies aszús prêtes à être vendangées le 11 septembre.

Furmint Aszu grapes, September 13th

Ces grappes sont nées d’une botrytisation particulièrement fine et d’un passerillage intense des baies de Furmint.

Zéta on 28th August

Fait curieux, les baies de Zeta, qui sont en général les premières à produire de remarquables quantités d’aszús, sont restés intactes jusqu’à aujourd’hui (début octobre).

Botrytisation develops, September 27th

Les pluies de mi-septembre ont intensifié le développement du Botrytis sur le Furmint.

Aszu grape picking, September 13th

La vendange des grains aszús est en cours. Nous ramassons des baies aszús particulièrement fines et concentrées sur les parcelles situées sur les coteaux ouest, à mi-pente.

László Mészáros

Muscat aszu grapes, September 11thFurmint aszu grapes, September  11th

QRcode

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une réflexion sur “ Le Millésime 2012 à Disznókő – Tokaj ”