Laszlo Meszaros et Christian Seely

La renaissance de la parcelle Hangács à Disznókő

Bookmark and Share

Ce lundi j’étais en Hongrie pour déguster avec László Mészáros les vins Aszú exceptionnels du millésime 2016. A cette période de l’année, Tokaj peut être soit très froid, soit enveloppé d’un épais brouillard, ou parfois les deux en même temps. Mais occasionnellement, il y a des journées comme ce lundi où un soleil d’hiver éclatant révèle toute la splendeur et la beauté de cette région viticole.

Disznoko et le Mont Tokaj
Point de vue de Szt Tomas à côté du village de Mád, sur le vignoble de Disznókő (centre droite) avec la perspective du Mont Tokaj à l’horizon

Une des principales raisons de ma visite était de venir inspecter les travaux de replantation de la parcelle Hangács située sur les coteaux au-dessus du vignoble de Disznókő. C’est un projet passionnant pour nous tous. Depuis les années 1960, le terrain de Hangács n’était pas cultivé. A cette époque, la ferme d’état, exploitante de ces vignes, favorisait les plantations à basse altitude, dans la plaine, pour faciliter les travaux viticoles avec de gros tracteurs.

Mais ce site, au sommet de la colline, est sans aucun doute un des plus grands terroirs de la région de Tokaj. Avant les années soixante, de la vigne a été cultivée ici des siècles durant. Au 16ème siècle les archives confirment que ce vignoble appartenait à la famille Balassi, en particulier au poète et soldat Bálint Balassi.

Laszlo Meszaros sur la parcelle Hangacs

László Mészáros, le directeur talentueux de Disznókő, sur la parcelle Hangács en cours de préparation pour la plantation, avec derrière lui le mont Tokaj et la chapelle Terézia.

Il est évident que le sol à cet endroit est bien drainé, puisqu’il était sec, tandis que les sols plus bas étaient lourds après la pluie récente. Ce zoom montre le sol volcanique caractéristique de la parcelle Hangács.

le sol de la parcelle Hangacs

Au total, nous allons planter 22 hectares, surtout avec du Furmint. C’est une preuve de notre foi en l’avenir des grands vins Aszú de Tokaj sur le long terme. Pour nous, c’est une profonde satisfaction d’entreprendre ce projet. Ce lieu qui était abandonné et en train de mourir, va revivre et produire à nouveau de grands vins dans quelques années, comme ce fut le cas pendant des siècles.

Avec un verre de Disznókő Tokaji Aszú 6 puttonyos 2006, nous célébrons l’avenir de Hangács
Avec un verre de Disznókő Tokaji Aszú 6 puttonyos 2006, nous célébrons l’avenir de Hangács

Avec l’expérience et les années qui passent, nous avons reconnu l’importance des différentes caractéristiques et identités de chaque terroir au sein du vignoble de Disznókő. La parcelle Kapi, à proximité de Hangács, produit des vins Aszú qui comptent parmi les plus remarquables du vignoble de Disznókő. Nous croyons profondément que dans les années futures, Hangács deviendra un des plus grands terroirs de Disznókő. C’est une grande joie pour nous d’amorcer le processus de replantation de cette parcelle afin de lui redonner vie.

L’après-midi s’est terminé avec un magnifique coucher de soleil sur la plaine hongroise. Cet endroit est magique.

coucher de soleil depuis la parcelle Hangacs

Pour des informations détaillées sur la replantation de la parcelle Hangács, visitez le site Web de Disznókő : http://disznoko.hu/fr/disznoko-experience/la-replantation-de-la-parcelle-hangacs-un-nouveau-grand-projet/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une réflexion sur “ La renaissance de la parcelle Hangács à Disznókő ”